Quelques améliorations pour rendre les cartes grises de collection plus belles

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les cartes grises de collection sont plus présentes sur les routes que l’on pourrait le penser. Rappelons que les cartes grises de collection sont destinées à autoriser les véhicules de plus de trente années d’âge à circuler sur les routes. Selon la Fédération française des véhicules d’époque (FFVE), ce sont environ 14 000 attestations qui sont produites chaque année, afin de produire des cartes grises de collection. Avec l’annonce de nouveaux paramètres, le nombre de cartes grises de collection disponible sur le marché pourrait bien évoluer à la hausse. Cette augmentation peut être justifiée par de nombreux facteurs. Premièrement, dès 2018, le contrôle technique ne sera plus obligatoire pour ce type de véhicules, ce qui va faciliter la procédure d’obtention d’une carte grise de collection.

En effet, selon les annonces faites par les autorités, les voitures âgées de plus de 50 ans, c’est-à-dire qui ont été immatriculées avant 1960, n’auront plus l’obligation de subir des contrôles techniques, et cela à partir du 1er mai 2018. On note donc un attrait financier et pratique pour les usagers qui seront dispensés de ces contrôles. Toutefois, il y a une crainte sur le fait que cette mesure fasse augmenter le nombre de véhicules anciens mal entretenus sur les routes. C’est pour cette raison que la FFVE propose des contrôles techniques volontaires une fois tous les 5 ans, aux propriétaires de véhicules à carte grise de collection. En contrepartie de ce contrôle technique volontaire, les propriétaires pourront bénéficier de remises sur leur assurance. Cette remise étalée sur 5 ans permet de compenser le prix du contrôle technique. D’ici 2020, toutes les voitures auront l’obligation d’être dotées des nouvelles plaques d’immatriculation avec des numéros conformes à la norme du SIV, cela concerne également les véhicules anciens.

Cette mesure obligera les personnes qui ne veulent pas changer de certificat d’immatriculation depuis des années, à le faire, augmentant ainsi le nombre de cartes grises de collection. La FFVE a obtenu que les véhicules de collection puissent circuler librement dans la ville de Paris sans restriction. Cela a été autorisé parce que le taux de pollution de ces véhicules reste largement inférieur à celui de l’ensemble du parc automobile. Une autre raison qui poussera les gens à déclarer leurs véhicules de collection. Autre élément qui pourrait pousser les usagers à opter pour une carte grise de collection, cette dernière leur donnera droit à des vignettes dorées afin de les différencier des autres véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*